Aout 2015 : des Açores à Séte

Nous retrouvons avec plaisir Horta sur l’Ile de Faial, Oxygen nous y attend sagement (même si durant notre absence un voilier l’a embrassé un peu violemment, des retouches gelcoat ont dû être réalisées, heureusement MAYS, l’excellent ship local, s’est occupé de tout).

1-celebrissime-cafe-sport-a-horta-sur-faial
Cap’tain Syl & Mouss’Isa  devant le célèbre Café Peter de Horta.

Le temps de faire quelques travaux électroniques, de faire de belles rencontres (Mohamed sur Salt Heart et Duncan & Ruth les patrons de MAYS) sans oublier les randos parmi d’innombrables hortensias bleus, des vaches et des murets de pierres et nous quittons le ponton…..avant le début la semaine de la « Mar », promettant beaucoup de bruits et agitations.
Par contre nous n’avons pas pris le temps de réaliser une peinture sur le quai: Damned !

2-oxygen-et-des-pecheurs-a-pico
Oxygen dans le port de pêche de Ribeira sur l’île de Pico

Ile de Pico, Ribeira : Les Açores ça a l’air bien sympa à visiter, mais pour ça faut laisser Oxygen tout seul pendant des heures…..Or comme son nom l’indique : les Açores sont açores, peu de plages donc peu de mouillages et encore moins de mouillages sur sable mais nous ne sommes pas des adeptes des pontons/marinas. On en a tout de même déniché quelques mouillages…..dont celui de Ribeira à l’est de Lajes do Pico.
Petit port de pêche super mignon, cours d’aquagym dans la piscine d’eau de mer, entrainement quotidien des hommes sur leurs baleinières, magnifiques barques en bois colorées. Un peu comme en aviron, il y a un meneur qui hurle…..et 4 à 8 gars qui rament de toutes leurs forces, faut dire que les baleinières doivent peser. Vers 18h ils partent vaillamment et 1 h plus tard reviennent en poussant tous des grands Han et des gros Hu qui leurs viennent du fond des tripes…..C’est spectaculaire !!!
Par contre l’enchevêtrement de la chaine et de l’ancre dans les roches du mouillages à 9m de fond, c’était spectaculaire aussi….Pour remonter l’ancre, Mouss’Isa a dû plonger et guider Cap’tain Syl dans ses manœuvres : tout droit, recule, vas à babord/tribord, stop etc etc. Tout ça avec masque et tuba. Un moment d’anthologie, mais finalement tout s’est très bien passé, fallait juste être patient.

3-l-entrainement-feroce-des-rameurs-de-baleinieres
Les forçats de la baleinière !

Ile de Sao Jorge, Velas tout à l’ouest de cette île toute en longueur….on a mouillé devant la petite marina par 8m, c’est du sable, no souci.
Tout d’abord il faut mentionner José le responsable de la Marina, en règle générale les açoriens sont très sympas, courtois, arrangeants tout ce que vous voulez, mais José est champion toute catégorie en gentillesse.

4-une-fleur-parmi-les-fleurs-les-fameux-hortensias-des-acores
Cap’tain Syl et les magnifiques et énormes hortensias des Açores

Velos, bourgade tranquille avec la plus belle piscine naturelle dans le basalte que nous ayons vu aux Açores. Ces îles ayant peu de plages, les îliens ont tirés parti des reliefs des côtes pour aménager des piscines naturelles, on y voit beaucoup de belles s’y prélasser, des enfants y patauger et des jeunes y draguer…..on sent que ces bassins font partie de la vie courante, ce n’est pas une brochure publicitaire.
A noter que devant l’église il y a un dragon qui fait trampouille dans son bain !!!
Nous ne sommes resté qu’une nuit mais c’était une escale à l’image du reste des Açores, belle & tranquille.

5-les-arbres-emmaillotes-de-graciosa
les arbres et leurs petits tricots

Ile de Graciosa. C’est pas compliqué il n’y a que 2 petites villes :
– Santa Cruz, sans mouillage et sans marina
– Vila do Praia avec port de pêche et mouillage avec fond de sable

6-les-moulins-de-graciosa
Les beaux moulins à toiture en oignon rouge !!

Devinez où nous sommes allé : Vila do Praia !
Graciosa : sans doute l’île la plus paisible de toutes……faut dire qu’elle est minuscule (8*12km), de belles rando à faire pour admirer les moulins à vents avec toits en forme d’oignons et éliminer les queijada pastry, petites douceurs locales.

6-5-sylvain-a-la-rencontre-des-autochtones-sur-graciosa
Rencontre d’un sympathique autochtone en charette.

Le temps s’est arrêté sur cette île, l’herbe et l’avoine étant plus disponible et moins cher que l’essence, on rencontre encore à Graciosa des charrettes à cheval ou à bœufs, des places de parking leur sont même réservées à Santa Cruz !!
On ne sait pas si c’est pour une occasion ou toute l’année, mais les troncs des arbres de la place principale de santa Cruz sont emmaillotés dans des ouvrages en crochet et tricot. Ça leur fait des chaussettes !!

7-oxygen-seul-au-mouillage-devant-angra-de-heroismo-sur-terceira
Oxygen, seul, dans la baie de Angra de  Heroismo.
8-angra-de-heroismo-terceira
Angra de Heroismo, Terceira

Ile deTerceira, Angra do Heroismo, mouillage avec fond de sable devant la plage.
Inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco, Angra est magnifique : je ne vais pas plagier un guide touristique et sortir de grandes phrases grandiloquentes mais sachez que c’est beau et tranquille en même temps, propre nickel, gens charmants, comme dans le reste des Açores d’ailleurs. Le petit marché couvert, le resto de l’hôtel Beira Mar, le bar Véronica, le jardin Duque da Terceira : arpentez les rues vers 8h ou 19h quand la lumière est rasante…

9-oxygen-a-angra-de-heroismo
Oxygen au ponton de  Angra de Heroismo

Ne pas oublier d’aller voir les canards quémandeurs du bar de la Marina, entre les sanitaires de la plage et ceux de la marina (pour info avec baignoire double à jacuzzi).
Du point de vue des rando pédestres et pour le malheur de Sylvain, tout est très bien organisés, sur Terceira il ne faut pas rater le PRC1TER dénommé Mystérios Negros dans le centre de l’île. C’est juste 5km de magie parmi toutes sortes de mousses, petits lacs, roches volcaniques, un véritables enchevêtrement de racines, un maquis marécageux parfois, c’est très surprenant. Il faut tout de même compter 2h de marche car la progression n’est pas aisée (entre 400 et 600m altitude). Contigu à Angra, il y aussi le Monte Brasil (PRC4TER) à explorer…

10-notre-moyen-de-locomotion-a-terre
Cap’tain Syl en scooter !
11-eglise-de-praia-do-vitoria-terceira
Eglise de Praia.

Toujours Terceira, Praia da Vitoria
Pour aller de Angra à Praia il nous a fallu simplement 2 heures de moteur, changement de mouillage pour un mieux protégé..

12-course-aux-taureaux-sur-la-plage-de-praia-do-vitoria-terceira
Course de taureau sur la plage, la pauvre bête….

Lors de notre retour fin mai, nous avions découvert cette petite ville entre 2 avions lors d’une escale de 3h !! Fallait faire vite, mais nous avions décelé une perle…..Sylvain est tombé amoureux de cette bourgade.
Nous y sommes donc retourné pour le dernier jour de la semaine de Festa (31/07 au 9/08 : 10 jours continus de Fête de la Musique), y séjourner durant les Festas n’aurait pas été compatible avec nos organes auditifs….donc pour clore les festivités le dimanche 9 aout :
– 11h Procession des marins à bord des bateaux du port de pêche à la Marina, puis dans les rues jusqu’à la mairie
– 18h Lâché de taureaux (4, successivement) sur la plage avec plusieurs centaines de personnes qui suivaient le taureau dans ses déplacements….ou courraient devant quand ce dernier faisait demi-tour !!!

13-procession-religieuse-a-praia-do-vitoria-sur-terceira
Procession dans les rues…..
14-procession-religieuse-des-pecheurs-a-praia-do-vitoria-terceira
….Procession sur l’eau…..

Pour être clair, il y a avait beaucoup plus de monde pour les taureaux que pour la Procession religieuse, tout se perd !

14-5-beaucoup-de-belles-vaches-aux-acores
Olstein aux Açores !
15-syl-et-isa-devant-les-lacs-azul-et-verde-de-sao-miguel
Mouss’Isa et Cap’tain  devant les lacs siamois : Azul et Verde !!

Ile de Sao Miguel, Ponta Delgada.
Il y a 100 miles nautiques entre Terceira et Sao Miguel et pas trop de vent en prévision. On a donc calculé le timing sur une moyenne de 5 nœuds, donc 20h environ. Ainsi on est parti à 10h du matin pour arriver au petit matin….Mais c’était sans compter la nouvelle voile : le code Zéro !!!! nous avons donc rangé le code 0 pour nous ralentir et sommes arrivés au petit jour dans le port de Ponta Delgada, sous la pluie. Bien sûr c’est la plus grande ville des Açores, siège du gouvernement indépendant, université etc etc, alors il y a le bruit et la circulation qui vont avec. Dépaysant pour nous, mais le stop marche tout de même et dès qu’on s’éloigne en campagne le charme revient. Nous avons visité Furnas et ses sources d’eaux chaudes, un vrai bonheur avec une belle végétation luxuriante.
Bien sûr on ne pouvait pas louper Site Cidades et ses 2 lacs Azul et Verde…

16-l-eau-ferrigineuse-de-furnas-sur-sao-miguel
L’eau ferrugineuse des sources, c’est pas beau mais très agréable car chaud ! 

Puis on récupère à l’aéroport Liliane, amie de longue date ayant déjà traversé l’Atlantique sur Oxygen en janvier 2007.

17-sao-laurenco-sur-santa-maria

Ile de Santa Maria, Vila do Porto
Toute petite, ambiance bon enfant au 15 aout (fête de l’île Santa Maria) mais étant l’île la plus australe des Açores c‘est la plus chaude, beaucoup plus de cactus et moins d’hortensia…..mais toujours le recours au stop sans souci (et nous sommes 3 désormais), les piscines d’eau de mer aménagées dans lesquelles les vagues se baignent avec nous…..à Sao Laurenço. Et les maisons ont des cheminées rondes ici au contraire des autres îles !!

18-liliane-et-ses-copains-dauphins
Liliane et ses copains les dauphins

Navigation Açores Tanger
La brochure publicitaire dénommée Sylvain nous avait promis du travers, et nous sommes au prés, certes gentil, avec peu de mer mais du près tout de même ! et le cap n’est pas merveilleux….mais on a tout de même une visite quotidienne de nos amis les dauphins pour le plus grand plaisir de Liliane.
On a mis quelques fois les cannes à pêche à l’eau : on a pas eu de poisson….mais un oiseau qui s’était pris une aile dans le fil de pêche. Heureusement Cap’tain Syl l’a sauvé.

DCIM100GOPRO
L’arroseuse arrosée !!

On a passé le Détroit de Gibraltar coté Maroc car nous étions censé récupérer Jérôme et sa belle Anne Laure à Tanger…..cependant la marina n’y est absolument pas praticable pour un voilier, nous avons donc filer sur Ceuta, enclave espagnol au Maroc. Juste une escale de 2h car nous voulions profiter de vents portants durant environ 18h pour entrer en Méditerranée.

19-on-est-pas-tout-seul-dans-le-detroit-de-gibraltar
Cargo en vue !
19-5-l-equipage-au-complet-a-partir-de-ceuta
Anne Laure, Jéjé, Cap’tain Syl, Mouss’Isa et Liliane au bar

Après ces quelques heures de vent portant, la Méditerranée nous a toujours proposé soit une absence totale de vent ou bien du prés. Oxygen adore la Méditerranée !!! Ben on a fait avec.

20-le-thon-de-jeroome-1m20
Jéjé, fier de son magnifique thon

Par contre elle a été généreuse car Jérôme a bataillé dur avec un thon de 1.2m de long et nous ne sommes pas de Marseille….On en a mangé un bout de temps !

DCIM100GOPRO
Course sur le pont en duo à Carthagéne

On a fait quelques escales rapides, comme Carthagène. Très belle ville à l’architecture travaillé avec un petit resto de tapas sans touriste du nom de Bodega Nicolas conseillé par Olga à la Marina. Marina très bien au demeurant, service nickel, personne présent et prévenant. Super.

22-cartagene-en-espagne
La belle ville de Carthagéne, Espagne.

On a tout de même eu la visite de quelques dauphins et Globicéphales.

23-anne-laure-et-jerome-admirent-les-dauphins
Anne Laure et son copain Dauphin

Ensuite une escale sur Formetera aux Baléares, juste à côté de Ibiza. Alors là : beaucoup de monde sur l’eau, des bateaux à moteurs à foison, Oxygen n’est pas habitué à toute cette agitation…

24-arrivage-de-la-peche-a-palamos-en-espagne
Débarquement de la pêche du jour à Palamos.

En attente du passage d’un coup de vent, nous avons fait escale à Palamos en Espagne durant 36h. Gros port de pêche, marina super cher mais pas « folichonne »

25-lever-de-soleil-sur-sete
Et l’arrivée avec le lever du soleil sur la colline de Sète…

Enfin nous arrivons à Sète au petit matin, avec un magnifique lever de soleil. Nous attendons 9h30 pour le passage des 5 ponts pour atteindre l’étang de Thau et le chantier où Oxygen doit subir quelques aménagements afin d’être encore plus confort, rapide…toujours plus magnifique !!

A bientôt pour de nouvelles aventures…..
Biz à tous

Laisser un commentaire